Cliquez les boutons pour suivre la Chronique du Cybermonde dans:

Add to Google Reader or Homepage

Add to netvibes

Subscribe in Bloglines

Add to Excite MIX

Add to fwicki

http://www.wikio.fr

Notez, notez, Evernote !

Je l’évoquais au sein du billet « Être indépendant de tout OS », aujourd’hui je vous propose de tout vous dire (ou presque) sur l’un de mes services / applications favoris.

Evernote logo

Si vous recherchez comme moi, une alternative vraiment crédible, et (presque complètement) multiplateforme à l’extraordinaire  OneNote de Microsoft, je ne pense pas que vous perdrez votre temps.

Commencez donc par jeter un coup d’oeil attentif à cette vidéo…

Evernote, l’alternative multiplateforme à OneNote.

Je n’ai pas honte de le dire, j’étais fou amoureux de OneNote édité par Microsoft. Si vous ne l’avez jamais essayé et que vous souhaitez apprécier l’indépendance et la versatilité qui vous sont offertes par Evernote jetez y un coup d’œil… de toutes les applications bureautiques dont dispose le géant de Redmond c’est la seule véritable perle…

Hummm, un article sur une alternative qui commence par un panégyrique de sa solution concurrente, suis-je en train de vous faire le coup de la guerre des gaules? Non, absolument pas, jugez plutôt :

Evernote permet :

  • De rechercher au sein de vos notes le contenu d’un PDF… exactement comme son concurrent.
  • Comme ce dernier il est possible d’exporter au format HTML, texte, ou encore (mais beaucoup moins intéressant pour l’interopérabilité, mais rassurant afin d’avoir toujours sur sa clé USB le fichier de note ad-hoc pour le comité de direction à venir, avant de prendre un avion, sans se poser la question de l’état dans lequel vous récupérez votre matériel électronique une fois qu’il sera passé sous les rayons X…) dans un format propriétaire .ENSX encapsulant tout ou partie de vos notes ainsi que les médias riches qu’elles incluent.
  • De « clipper » -Je ne sais comment le traduire en français, disons que c’est la possibilité de sélectionner tout où partie d’une page Web – afin de la stocker dans vos notes puis de l’annoter.
  • De stocker, et d’annoter les enregistrements audio de votre PC ou de votre assistant numérique personnel…

Evernote

Contrairement à OneNote :

  • Evernote offre toutes ces fonctionnalités en consultation et modification quel que soit votre terminal : PC, Mac, Blackberry, PocketPC, Palm Pre ou IPhone
  • Il permet une synchronisation parfaite, totale, et transparente entre tous les terminaux depuis lesquels vous accèderez ou alimenterez votre base de notes, quels que soient les formats de ces dernières… quel que soit le nombre de ces terminaux
  • Contrairement à la version « pocket » de OneNote, supportée uniquement par les Windows Mobile depuis la version 5.0, RIEN n’est jamais stocké sur l’assistant numérique, TOUT est toujours centralisé sur votre espace, hébergé chez Evernote… Espace depuis lequel vous pourrez consulter, modifier, ajouter… sans jamais vous soucier de synchroniser… puisque cela est fait automatiquement. Honnêtement c’est le genre de luxe dont je ne peux plus me passer.

Evernote ne souffre que d’une seule et unique faiblesse : il a besoin d’un agent (une petite application spécifiquement dédiée à votre couple matériel + système d’exploitation) sur toutes les machines depuis lesquels vous y accéderez… et il manque… Linux, même s’il supportera parfaitement bien ce système d’exploitation au travers de Wine.

Voilà pour les fonctionnalités, évoquons maintenant le business model ainsi que les coûts de ce service.

Evernote, un business model différent et Ô combien intelligent

Oui Evernote est un service SaaS, exactement comme nous l’évoquions dans le cas du billet « Tout le contenu Itunes gratuit »… et non vous ne louez pas un quota d’espace disque statique…

J’espère que par ces mots j’ai attiré votre attention. En effet le business model d’Evernote est bien plus malin et plus avantageux car vous louez un espace disque mensuel… renouvelable et non mutuellement exclusif avec celui des mois précédents.

En clair, vous louez une capacité de stockage et de synchronisation mensuelle qui se renouvelle à chaque mois… Vous n’avez donc JAMAIS besoin d’effacer une note, JAMAIS.

Dans les détails, les comptes gratuits offrent 40 Mega octets de stockage mensuel, et un support limité de formats de fichier. Les comptes payants ou premium offriront 500 Mega octets mensuels de stockage, ainsi que le support de tous les formats de fichier.

En résumé

Evernote est une véritable alternative à OneNote de Microsoft, offrant quasiment toutes les fonctionnalités de ce dernier, exception faite de l’indexation audio couplée à une note dactylographique ou « encre ».

Contrairement à OneNote, il offre une synchronisation nativement multiplateforme ainsi qu’un accès en mobilité absolument époustouflant.

Son coût en souscription premium est de 45 dollars pour douze mois, soit environ 37 euros… quel que soit le nombre de clients synchronisés sur ce compte…

OneNote me faisait rêver… vraiment, car techniquement il est splendide, avec une interface extraordinaire. J’ai tout basculé sous Evernote, et je ne le regrette absolument pas, car il me facilite complètement la vie.

A 7h00 du matin je glane mes sujets de réflexion, je les note dans Evernote depuis mon PC personnel en sirotant un café… à 08h00 je suis dans le métro, depuis mon Blackberry je continue à alimenter mes notes en me tenant d’une main à la barre d’un wagon surpeuplé… A 09h00 les notes ainsi augmentées depuis mon assistant numérique me serviront de plan pour un rapport important depuis mon pc professionnel…sans que je n’eusse rien à faire, rien à manipuler, rien à synchroniser… rien à me rappeler, si ce n’est de noter… c’est typiquement le type de service qui n’a pas de prix.

Voila, vous savez tout.
Vous passez trop de temps devant votre écran ;-)
Au plaisir de vous lire.
Christophe Carvounas

FacebookTwitterGoogle+LinkedIn

Leave a Reply

  

  

  


*

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>